FR
Alpiq en: France
Groupe Alpiq

News: 27.08.2018 07:00

Alpiq: solide résultat des activités en Europe

2017 Alpiq Annual Report
  • L’EBITDA avant effets exceptionnels des activités poursuivies s’élève à 93 millions de CHF. Les activités en Europe et le négoce atteignent un solide niveau de 130 millions de CHF. La production d’électricité suisse présente un déficit de 37 millions de CHF.
  • La cession des activités industrielles a été conclue avec succès.
  • Le niveau de liquidité nettement plus élevé permet de couvrir le déficit de la production d’électricité suisse, d’optimiser les postes générant des dettes brutes et de réaliser des investissements ciblés.
  • La société se concentre sur un cœur de métier allégé et efficient.
  • La Convention de Consortium des actionnaires fondateurs arrivera à terme en 2020.

Lausanne – Au premier semestre 2018, le Groupe Alpiq a réalisé avec les activités poursuivies un chiffre d’affaires net stable de 2,6 milliards de CHF (30 juin 2017: 2,6 milliards de CHF) et un EBITDA avant effets exceptionnels de 93 millions de CHF (30 juin 2017: 135 millions de CHF). Le principal facteur qui influence l’EBITDA avant effets exceptionnels est la couverture des prix de l’électricité durant les années précédentes. Celle-ci grève la production d’électricité suisse par rapport à la même période de l’année passée. L’ensemble des activités européennes, qui comprennent les centrales thermiques flexibles, les nouvelles énergies renouvelables ainsi que les activités internationales de négoce de l’énergie, pour les grands clients et de commerce de détail, a contribué de manière substantielle au résultat. Compte tenu de la baisse de l’EBITDA, le résultat après impôts sur le revenu des activités poursuivies du Groupe Alpiq est de -42 millions de CHF avant effets exceptionnels (30 juin 2017: -9 millions de CHF).


Part des fonds propres stable et liquidité solide

La part des fonds propres au 30 juin 2018 reste stable à 38,8 % (31 décembre 2017: 38,9 %). Après une nouvelle réduction de la dette, la liquidité au 30 juin 2018 est solide et s’élève à 1,1 milliard de CHF (31 décembre 2017: 1,4 milliard de CHF). L’apport de liquidités brutes d’environ 800 millions de CHF, qui résulte de la cession des activités industrielles conclue avec succès le 31 juillet 2018, améliore nettement la liquidité et renforce le cœur de métier.


Generation Switzerland déficitaire

Malgré une gestion permanente et systématique des coûts ainsi qu’un volume de production plus élevé, le résultat du domaine opérationnel Generation Switzerland est, comme prévu, en recul par rapport à l’année passée. Cette baisse est liée aux prix de l’électricité couverts durant les années précédentes. Le bas niveau des prix de gros affecte ainsi avec un certain décalage le résultat du premier semestre 2018. Alpiq assure systématiquement la production d’électricité suisse vendue sur le marché contre les fluctuations de prix et de change, en moyenne deux à trois ans à l’avance pour les périodes à venir. Avec une production d’électricité annuelle moyenne d’environ 10 000 gigawattheures en Suisse, cette démarche est habituelle dans la branche pour assurer la capacité à assumer les risques.


Leader technologique et économique sur le marché de l’hydroélectricité

Actuellement, Alpiq gère environ un tiers de la production hydraulique suisse. Dans le cadre de l’allègement de son portefeuille, Alpiq a vendu 5,0% de sa participation dans la centrale nucléaire de Leibstadt. Ainsi, la filiale Alpiq Suisse SA devient une société purement hydroélectrique. Elle met à disposition du marché une électricité issue exclusivement de l’énergie hydraulique renouvelable. Afin d’optimiser l’énergie hydraulique indigène, Alpiq numérise ses processus en vue de développer sa position de leader technologique et économique sur le marché de l’hydroélectricité en Suisse.


Solides activités de négoce, pour les grands clients et de commerce de détail en Europe

Le domaine opérationnel Digital & Commerce a enregistré une évolution positive de ses activités opérationnelles. L’exploitation des centrales thermiques en Italie, les activités de vente sur le marché français ainsi que la commercialisation de flexibilités issues du portefeuille suisse de centrales ont largement contribué au résultat. Dans l’ensemble, le domaine opérationnel a clôturé le premier semestre 2018 en dessous de l’année précédente, car le marché français, notamment, n’a pas pu renouveler les excellents résultats du premier semestre 2017.


Numéro 1 de la numérisation dans la branche suisse de l’énergie

Dans le domaine de la numérisation, Alpiq a mis en place des solutions pour améliorer l’efficience de son propre cœur de métier et développé des produits et services pour ses clients en Europe, en particulier dans les secteurs de la mobilité électrique, des réseaux intelligents (smart grids), de la gestion de la charge et de la commercialisation de flexibilités dans le négoce d’énergie. En matière de numérisation, Alpiq est numéro 1 de la branche suisse de l’énergie et continuera à développer de façon ciblée, dans toute l’Europe, le potentiel du marché en pleine croissance de l’Internet des objets, de l’intelligence artificielle et des algorithmes à apprentissage automatique.


Contributions importantes de la production thermique et des NER

Le portefeuille de centrales thermiques en Europe ainsi que la production issue des nouvelles énergies renouvelables (NER) sont les secteurs qui, au premier semestre 2018, ont à nouveau apporté la plus grande contribution au résultat opérationnel du Groupe Alpiq. Les centrales thermiques et les nouvelles énergies renouvelables participent à la diversification géographique et technologique du portefeuille suisse de centrales d’Alpiq.


Cession des activités industrielles conclue avec succès

La cession des activités industrielles à la société française Bouygues Construction a été conclue avec succès fin juillet 2018. L’unité opérationnelle Industrial Plants & Services (Groupe Kraftanlagen) du domaine opérationnel Industrial Engineering ainsi que le domaine opérationnel Building Technology & Design (InTec) ont bouclé le semestre en recul par rapport à la même période de l’année passée.


Positionnement efficient et compétitif

Alpiq poursuivra la numérisation de son cœur de métier pour améliorer son efficience et développera systématiquement son portefeuille clients dans le secteur des «smart solutions» hors de Suisse également. Le Groupe prévoit une croissance organique et des investissements ciblés. Après la cession de ses activités industrielles et la réduction de la Direction générale de six à quatre membres, Alpiq dispose d’une structure allégée et se concentre sur son cœur de métier. Avec l’amélioration de la liquidité suite à la transaction, Alpiq prévoit de couvrir les déficits de la production d’électricité suisse de ces prochaines années et de poursuivre l’optimisation des dettes brutes en cours.


La Convention de Consortium des actionnaires fondateurs arrive à terme en 2020

La Convention de Consortium actuelle, conclue entre les actionnaires fondateurs d’Alpiq en 2005, expirera en septembre 2020, en raison de la résiliation de la convention par l’actionnaire EDF conformément aux termes du contrat. La Convention de Consortium restera en vigueur jusqu’à son échéance en 2020. Cette résiliation n’a aucune incidence sur la structure actuelle de l’actionnariat d’Alpiq.


Perspectives

Comme annoncé fin mars, Alpiq s’attend pour l’exercice 2018 à un résultat opérationnel inférieur à celui de l’année précédente. La principale raison est la couverture des prix de l’électricité durant les années précédentes qui grève la production d’électricité suisse par rapport à la même période de l’année passée.

Alpiq est prête pour l’avenir: les nombreux désinvestissements effectués ces dernières années et la cession des activités industrielles conclue avec succès fin juillet ont progressivement réduit le montant des dettes nettes. Le programme de 400 millions de CHF de réduction des coûts et d’amélioration de l’efficacité a été mis systématiquement en œuvre et allège durablement l’EBITDA. Alpiq sort renforcée de cette phase de transformation et se concentre maintenant sur son cœur de métier dans le nouveau contexte énergétique. Compte tenu de la stratégie de couverture, la production suisse profitera avec un décalage de deux à trois ans de l’augmentation des prix de l’électricité et du CO2 ainsi que de la hausse de l’euro. Les activités internationales continueront d’apporter une contribution substantielle au résultat.

Pour de plus amples informations sur Alpiq, rendez-vous sur www.alpiq.com

Résultat opérationnel

Christel Varone

Christel Varone

Media Relations

T: +41 21 341 22 77

media@­alpiq.­com


Lukas Oetiker - Investors

Lukas Oetiker

Investor Relations

T: +41 62 286 75 37

investors@­alpiq.­com

Revenir à l’aperçu