FR
Alpiq en: France
Sites Internet Alpiq

Services énergétiques

Groupe Alpiq InTec

Groupe Kraftanlagen

Groupe Alpiq

News: 26.08.2016 07:00

Solide performance opérationnelle pour Alpiq dans un contexte difficile

Half-Year Results 2016
  • Le bas niveau des prix de gros et les conditions-cadres réglementaires mettent toute la production électrique suisse fortement sous pression
  • Un EBITDA avant effets exceptionnels de 239 millions de CHF au premier semestre, au niveau de l’année précédente
  • Effets durables du programme de réduction des coûts
  • Des mesures structurelles qui se déroulent comme prévu
  • Grâce aux désinvestissements, nouvelle réduction de l’endettement net qui passe à 1,2 milliard de CHF
  • Liquidité solide à 1,6 milliard de CHF
  • Domaines de croissance: développement de Commerce & Trading et Energy Services
  • Perspectives 2016: EBITDA avant effets exceptionnels inférieur à l’année précédente en raison de la faiblesse des prix de gros, endettement net inférieur à 1 milliard de CHF

Lausanne – Grâce à ses solides performances opérationnelles, le Groupe Alpiq se maintient au premier semestre 2016 dans un environnement difficile. Conformément aux attentes, en raison de la faiblesse des prix de gros, le chiffre d’affaires net de 3,0 milliards de CHF est inférieur à celui de l’année précédente (2015: 3,3 milliards de CHF). L’EBITDA avant effets exceptionnels augmente à 239 millions de CHF (2015: 234 millions de CHF). Cette hausse est notamment due à Commerce & Trading qui a su exploiter la volatilité des prix sur les marchés, à la croissance constante d’Energy Services, ainsi qu’à la gestion rigoureuse des coûts. Le résultat financier a bénéficié de l'influence positive d’une baisse des charges d’intérêts en raison de la réduction des dettes financières et des effets de change. Le résultat net avant effets exceptionnels s’élève à 41 millions de CHF (2015: ‑52 millions de CHF).


Des mesures structurelles qui se déroulent comme prévu

Dans le cadre des mesures structurelles visant à garantir à long terme la capacité d'accès au marché des capitaux et la rentabilité, l’ouverture jusqu’à 49 % maximum du portefeuille hydroélectrique a commencé en mars, comme prévu. La première phase d’offres s’est achevée en juillet. La deuxième phase, soit le processus de Due Diligence, a commencé en août.
Les désinvestissements d’actifs non stratégiques qui font partie de l’allègement actuel du portefeuille sont également en bonne voie. Au premier semestre, la vente des participations dans AEK Energie AG et Romande Energie Commerce SA a notamment été conclue avec succès. Suite aux désinvestissements et à des afflux provenant des activités opérationnelles, l’endettement net a pu être réduit à 1,2 milliard de CHF (2015: 1,3 milliard de CHF). La liquidité a augmenté de 1,5 à 1,6 milliard de CHF. Le contrat de vente de la participation dans Alpiq Versorgungs AG a été signé en juin 2016 pour un montant de 312 millions de CHF et la transaction a été finalisée début juillet.


La production électrique suisse est sous forte pression, la production électrique internationale est rentable

Le domaine Generation clôture à un niveau inférieur à celui de l’an dernier.
Au premier semestre 2016, toute la production électrique suisse issue de l’hydraulique et du nucléaire a subi une forte pression en raison de la faiblesse des prix de gros qui sont inférieurs aux coûts de revient. Des taxes publiques élevées pèsent sur ces derniers. Les conditions-cadres réglementaires sont discriminatoires pour les producteurs d'électricité tels qu’Alpiq qui opèrent sur le marché libéralisé et ne disposent pas d'un réseau réglementé ni de clients finaux dans le marché de monopole.
La production électrique internationale est supérieure à l’an dernier grâce à la disponibilité élevée des centrales; elle est rentable.


Le négoce d’énergie profite de la volatilité des prix

Le domaine Commerce & Trading clôture à un niveau supérieur à celui de l’an dernier.
Alpiq a exploité avec succès la volatilité des prix pour optimiser sa production électrique. Le résultat de la gestion internationale des centrales est par ailleurs nettement supérieur à celui de l'exercice précédent, grâce à une utilisation rentable des centrales sur les marchés des services-système et à la mise en place réussie d'un portefeuille de gaz flexible. Le résultat en Europe de l’Est et du Sud-Est est inférieur à celui de l’an dernier. Sur ces marchés, Alpiq reste numéro 1 du négoce d'énergie transfrontalier. Les prestations de services dans le domaine de la gestion de la charge ont été développées dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie par une unité spécialement créée à cet effet.


Développement d’Energy Services

Le domaine Energy Services réalise un résultat supérieur à celui de l’an dernier avec ses activités traditionnelles.
Dans le domaine de la technique du bâtiment, Alpiq a conclu des mandats comprenant des solutions complètes d’efficacité énergétique, notamment pour le nouveau centre de distribution Coop à Schafisheim (CH). Les acquisitions réalisées, comme Helion Solar, ont été intégrées et proposent des prestations de services innovantes dans les domaines de l’énergie solaire et des technologies de stockage décentralisées.
Dans le domaine de la technique du transport, le bon déroulement de grands projets, notamment l'achèvement du tunnel de base du Saint-Gothard, contribue à l'évolution positive du résultat. Alpiq a obtenu de nouvelles commandes, parmi lesquelles le projet de technique ferroviaire CEVA à Genève.
Les activités de construction d’installations et de services ont été développées. En Allemagne, le Groupe a fait l’acquisition de Jakob Ebling GmbH afin de développer sa présence stratégique dans les services énergétiques. Avec l’acquisition de la société d’ingénierie roumaine IPIP S.A., Alpiq s’assure un accès au marché en Europe de l’Est et augmente sa compétitivité. Une coopération avec la société allemande STEAG Energy Services GmbH a été conclue pour le démantèlement des centrales nucléaires. Alpiq consolide ainsi sa position sur un marché de croissance stratégique pour l’avenir.


Perspectives

En raison du niveau durablement bas des prix sur les marchés de gros, l’environnement de marché demeure difficile. A cela s'ajoutent des conditions-cadres qui faussent la concurrence en Suisse et mettent fortement sous pression les producteurs d'électricité sans réseau réglementé ni clients finaux captifs. Cette situation réduit considérablement la capacité bénéficiaire de la production électrique suisse sur le marché libéralisé. C’est pourquoi Alpiq s'attend pour 2016 à un EBITDA avant effets exceptionnels inférieur à celui de l’an dernier.
La réduction de l’endettement net et de la dépendance à l'égard des prix de gros restent une priorité absolue pour Alpiq. Par conséquent, les mesures structurelles qui incluent l’ouverture du portefeuille hydroélectrique et des désinvestissements dans le cadre de l’allègement stratégique du portefeuille sont appliquées avec rigueur, tout comme le programme de réduction des coûts et d’amélioration de l’efficacité. Pour 2016, Alpiq prévoit un endettement net inférieur à 1 milliard de CHF.
A l'avenir aussi, l’entreprise exploitera des opportunités de croissance ciblées dans les domaines Commerce & Trading et Energy Services. Alpiq poursuit systématiquement son processus de transformation, d’un producteur d'énergie traditionnel en prestataire de services énergétiques innovants à orientation européenne.

Résultat opérationnel

Richard Rogers - Media

Richard Rogers

Head External Communications

T: +41 62 286 71 10

media@­alpiq.­com


Lukas Oetiker - Investors

Lukas Oetiker

Investor Relations

T: +41 62 286 75 37

investors@­alpiq.­com

Revenir à l’aperçu